Accueil / Politique / Elections législatives: Me Oumar Youm pas satisfait des 49% obtenus par Bby
oumar youm pas satisfait des 49% obtenus pa Bby

Elections législatives: Me Oumar Youm pas satisfait des 49% obtenus par Bby

Le ministre, directeur de cabinet du Président Macky Sall, Me Oumar Youm, balaie d’un revers de main les récriminations de l’opposition sur les élections législatives et annonce un mémoire en gestation sur le scrutin du 30 juillet dernier, pour répondre au livre blanc de Wade. Invité de l’émission dominicale «Grand Jury » de la Rfm, il assimile d’ailleurs ce dernier à « un homme du passé ». Toutefois, il reconnaît que la mouvance présidentielle est en deçà du pourcentage qui était attendu.

Se prononçant sur le déroulement des élections législatives qui ont fait couler beaucoup d’encre, Oumar Youm ne cherche pas loin. « Il y avait beaucoup de doutes sur la tenue des élections, sur le fichier…, mais Dieu nous a permis de relever le défi et de tenir les élections à bonne date », a déclaré le maire de Thiadiaye, pour qui les nombreux couacs notés dans le processus et le jour du vote ne sont qu’un épiphénomène. D’ailleurs, en référence au livre blanc de Me Abdoulaye Wade et Cie sur les législatives et les irrégularités qui les ont entachées, le directeur de Cabinet de Macky Sall révèle que la coalition de la mouvance présidentielle est « en train de préparer son mémoire en réponse ».

Interpellé sur la participation de Me Abdoulaye Wade aux élections législatives, Me Oumar Youm pense que ce dernier appartient au passé.

Cependant s’il se réjouit du succès de Bby pendant les législatives, Me Youm est loin d’être satisfait à 100%. Et pour cause, les prévisions et ambitions de base n’ont pas été atteintes. « 49%… Nous avions des objectifs plus ambitieux qui tourneraient entre 50 et 55%…», reconnait-il.

L’occasion a été saisie pour Me Youm d’évoquer l’actualité, avec les attaques contre le chef de l’Etat via les réseaux sociaux. Ainsi, l’avocat a peur pour le Sénégal, en voyant ce déchaînement d’indiscipline, d’insouciance et d’irresponsabilités sur les réseaux sociaux, avec des attaques visant surtout le chef de l’Etat et d’autres hautes autorités de ce pays. « Je sens qu’il y a une montée réelle de l’indiscipline, de l’inconscience et de l’irresponsabilité. Ça doit inquiéter les sénégalais. Je suis très inquiet par rapport à la conscience que nous faisons du sénégalais. Personne n’est respectée », s’indigne-t-il.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.