championnat belge

L’Afrique est un vivier de grands joueurs qui monnaient au quotidien leurs talents aux quatre coins du monde. On retrouve des africains qui évoluent en Amérique, en Asie, en Océanie mais la plupart font carrière sur le vieux continent. Répartis en France, en Angleterre, en Allemagne, en Italie, en Espagne ou même en Belgique, les joueurs d’origine africaine sont indispensables à leurs clubs. Pour preuve, en Jupiler Pro League ; championnat de première division belge, les africains sont à la tête du classement des buteurs. Zoom sur les meilleurs buteurs africains du championnat belge ! Ces joueurs qui procurent autant de plaisir aux supporteurs de leurs clubs que le site  www.Casino777.be .

Tout comme les championnats connexes en Europe, la Jupiler Pro League évolue à grand pas. Plusieurs clubs affichent d’impressionnantes statistiques tandis que d’autres frôlent inéluctablement la relégation.  Si les statistiques des clubs sont bonnes, c’est sans doute l’apport offensif des buteurs. Qui sont donc ses buteurs ?

Mbawana Samatta

C’est la crème des buteurs du championnat de première division belge. Joueur du Genk, il avait posé ses valises en Belgique à l’hiver 2016 en provenance du TP Mazembe au Congo. L’attaquant tanzanien de 26 ans réalise une saison rocambolesque depuis son arrivée au pays d’Eden Hazard. Cette saison, apparu à 26 reprises en championnat, il a trouvé le chemin des filets 20 fois. Il a inscrit notamment un triplé salvateur contre le Zulte-Wagerem et des doublés contre le Standard de Liège, Charleroi et Antwerp. Mbawana Samatta a également à son actif trois buts en 7 apparitions en UEFA Europa League.

Hamdi Harbaoui

A la suite du classement des meilleurs buteurs du championnat, Hamdi Harbaoui suit Samatta et est également sur le podium. L’attaquant tunisien pensionnaire du Zulte-Wagerem est en forme olympique. À 34 ans, le natif de Bizerte garde toute sa vivacité et sa lucidité devant les buts. Même si son club a des performances en dents de scie en championnat, l’ancien joueur de Lokoren, Louvain ou encore Charleroi est très prolifique. Pour preuve, il est apparu 24 fois dans l’élite belge et a scoré 16 fois. On retient également quatre doublés majeurs contre Charleroi, le Standard de Liège, Lokoren et Eupen.

Yohan Boli

International ivoirien depuis 2017, l’attaquant franco-ivoirien de 25 ans est sociétaire de Saint Truidense. Son club est 3è sur le podium et c’est grâce à Yohan Boli. Meilleur artificier de sa formation, l’ancien joueur du KSV Roeselare a déjà planté 12 buts en 26 matchs joués. Auteur d’un doublé contre Eupen, il a également à son actif un triplé contre Charleroi. Très altruiste, il a aussi délivré trois caviars pour ses coéquipiers cette saison.

Victor James Osimhen

Joueur de Wolfsburg en première division allemande, l’international nigérian évolue en prêt du côté de Charleroi. Le jeune attaquant de 20 ans a planté une dizaine de but en seulement 22 rencontres jouées. Il a été décisif à maintes reprises car ses buts ont soit apporté un match nul ou une victoire aux siens. Il a également été buteur lors d’un des deux matchs auxquels il a participé en Coupe de Belgique.

Dieumerci Mbokani

L’attaquant international congolais jouit d’une bonne forme actuellement avec le Royal Antwerp FC. À 33 ans, l’ancien joueur de Monaco contribue énormément aux bonnes prestations de son club en Jupiler Pro League. En 21 apparitions dont 19 titularisations, le natif de Kinshasa a frappé 7 fois aux buts cette saison et délivré 5 passes décisives. L’ancien de Dinamo Kiev ou de Hull City en Angleterre a effectué des doublés salvateurs contre Mouscron, Zulte-Wagerem et Oostende. Ainsi, l’avant-centre le plus capé des Diables Rouges de la sélection nationale de la République Démocratique du Congo est toujours efficace malgré l’âge.

Voilà ainsi le Top 5 des meilleurs artificiers africains du championnat belge de première division. Les congolais, les nigérians et même les tanzaniens évoluent en masse en Belgique. Outre ses joueurs précités, plusieurs autres font la pluie et le beau temps de leurs clubs. Il s’agit de Paul-José Mpoku, Nana Opoku Ampomah (7 buts), William Owusu (6 buts) et le malien du Standard de Liège Moussa Djenepo (5 buts). Outre ses joueurs, plusieurs autres joueurs font également bonne figure et ont marqué 4 buts ou moins. Alors que le championnat n’est pas encore à son terme, les compteurs pourraient exploser les prochains jours.