La crainte est donc réelle. La reprise des cours était partie pour être un terreau fertile pour la propagation du Covid-19 partout au Sénégal. En effet, sur une quarantaine d’enseignants venus de Dakar et testés au Covid-19 à Ziguinchor, 10 sont revenus positifs. Ce qui a motivé la décision du chef de l’Etat de reporter le retour à l’école.

Et vu les conditions chaotiques dans lesquelles le personnel enseignant a voyagé, il faudra sans doute s’attendre à d’autres cas dans d’autres localités.

La découverte de Ziguinchor va donner du grain à moudre à ceux qui demandaient à ce que les enseignants soient testés avant d’être déplacés un partout dans le pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.