Venezuela: Maduro ordonne l’arrestation du vice-président du parlement

Edgar Zambrano, vice-président du parlement contrôlé par l’opposition, aurait été arrêté par les autorités vénézuéliennes. Le législateur a tweeté mercredi soir qu’il avait été approché par des membres de l’agence de renseignement SEBIN, qui a encerclé son véhicule et lui a demandé de quitter le véhicule. Zambrano a déclaré qu’après avoir refusé de s’exécuter, les agents ont remorqué sa voiture vers les bureaux principaux de l’agence à Caracas.

Le «président par intérim» autoproclamé, Juan Guaido, a tiré la sonnette d’alarme après la prétendue arrestation de Zambrano, comparant sa détention à un «enlèvement». Zambrano a tweeté qu’il avait été surpris par les agents de SEBIN près du bureau de son parti Action Démocratique (Accion Democratica) dans la zone résidentielle de La Florida, à l’est de Caracas, vers 18h35 mercredi.

L’homme politique, qui est le deuxième plus haut membre de l’opposition après Guaido, a été appréhendé un jour après que lui et six autres députés ont été démis de l’immunité parlementaire par la Cour suprême de justice, fidèle au président vénézuélien Nicolas Maduro. Le tribunal a suggéré d’enquêter sur Zambrano et les autres pour conspiration, trahison et rébellion après qu’ils auraient continué à inciter à un soulèvement militaire à la suite d’une tentative de coup d’État manquée fin avril. Zambrano a critiqué la décision du tribunal, l’accusant d’avoir tenté de violer «illégalement» le droit à l’immunité du député. Cette arrestation du vice-président de l’AN vient porter un coup dur à Guaido d’autant plus qu’il s’agit là du plus haut responsable de l’opposition à part le président auto proclamé.

Check Also

Venezuela: Les Etats-Unis pressent Maduro et menacent ses soutiens

Les Etats-Unis maintiennent vigoureusement la pression sur le Venezuela afin que Nicolas M…