Venezuela: Les Etats-Unis pressent Maduro et menacent ses soutiens

Les Etats-Unis maintiennent vigoureusement la pression sur le Venezuela afin que Nicolas Maduro succombe à sa résistance et abandonne le pouvoir voire quitter le pays.

Dans la journée du mardi 30 mai 2019, les USA ont accentué leur pression sur le régime de Maduro et ses soutiens. Le vice-président Mike Pence et le secrétaire d’État Mike Pompeo ont salué sur Twitter l’opération « Liberté » lancée par le chef de l’opposition Juan Guaido, et ont affirmé leur soutien à une transition pacifique vers la démocratie : « Ce serait une grosse erreur de la part de Maduro d’employer la force contre les civils. », a déclaré John Bolton qui rappelle que toutes les options étaient sur la table. Du côté de la Maison Blanche, Donald Trump a menacé d’imposer un embargo total sur le Cuba si le pays ne retirait pas son dispositif militaire du Venezuela.

Nicolas Maduro prêt à quitter le Vénézuela

De passage sur CNN, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a affirmé que Nicolas Maduro était prêt à quitter le pays mardi matin, à destination de Cuba, mais la Russie l’aurait fait changer d’avis. Une information démentie par Nicolas Maduro lui-même, dénonçant un « manque de sérieux » de la part du secrétaire d’État américain.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.