La sentence est tombée. Le juge de la chambre criminelle n’a donné aucune chance à Samba Sow. Il a été reconnu coupable du meurtre de la 5e vice-présidente du Conseil Economique social et environnemental, tentative de vol avec violence, usage d’arme sans autorisation. Il a été condamné à la peine de travaux forcés à perpétuité, à payer 200 millions à la famille de Fatoumata Mactar Ndiaye et 150 millions à son fils.

Pour rappel, Fatoumata Mactar Ndiaye, 5ème vice-présidente du Conseil économique social et environnement (Cese),  a été égorgée le 19 novembre 2016 chez elle à Pikine par son chauffeur Samba Sow. Ce dernier vient d’être condamné aux travaux forcés à perpétuité par la Chambre criminelle de Dakar.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.