HomeA la uneUn avocat du cabinet de Me Sidiki Kaba arrêté pour escroquerie

Un avocat du cabinet de Me Sidiki Kaba arrêté pour escroquerie

Un scandale d’abus de confiance et d’escroquerie éclabousse le cabinet du ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba. En effet, Me Souleymane Niang, avocat travaillant dans ledit cabinet a été traîné en justice pour un litige foncier portant sur 30 millions Fcfa. Il a été arrêté hier par la Dic sur instruction du Procureur, en exécution d’une contrainte par corps.

L’affaire a été évoquée en audience publique, le mardi 31 décembre dernier, devant la barre de la Cour d’appel de Dakar.

Selon le litige découle d’une histoire qui a débuté en 2002, suite à un jugement d’hérédité du tribunal de grande instance de Thiès, ordonnant la liquidation et le partage, par le cabinet de Me Sidiki Kaba, de l’immeuble de feu Mamadou Mbacké Fall, décédé en 1971.

À en croire l’aîné de la famille, Aminata Fall, ses quatre frères et elle avaient convenu de vendre des biens laissés par leur défunt père. C’est ainsi qu’ils ont contacté le cabinet de Sidiki Kaba pur lui confier le dossier.

Les 30 millions ont été remis par la famille à l’acquéreur de la maison Mouhamadoul Amine Cissé, militaire en service au ministère de l’intérieur, demeurant à Thiès au quartier Som.

Ce dernier a remis l’argent à l’avocat Souleymane Niang, collaborateur de Kaba. Le chef de l’État, le ministre de la Justice et le Bâtonnier ont été saisis du dossier, mais l’affaire est restée jusqu’ici sans suite.

Pis, l’avocat Souleymane Niang, userait de menaces et d’intimidations contre Ciss qui a porté plainte devant le Bâtonnier. Joint par le journal, la robe noire n’a ni infirmé ni confirmé les accusations portées contre lui.

- Advertisment -

Most Popular