DEMBA BA

Partagé entre blessures et irrégularités, Demba Ba a rejoint, le mercato hivernal dernier, le club leader de Super Lig Turque,  İstanbul Başakşehir. En quatre rencontres, l’international sénégalais compte déjà deux relations soit un but tous les deux matchs. Une résurrection de l’ancien joueur de West Ham, qui était voué à la retraite après sa méchante blessure double fracture tibia-péroné, survenue en juillet 2016 avec un choc violent avec le défenseur Sun Xiang lors du derby opposant le Shanghai SIPG au Shanghai Shenhua. Une ville où la plateforme www.Bet777.be est très connue. Le Sénégalais a retrouvé les pelouses en Mai 2017 à l’occasion d’une rencontre qui a mis aux prises Besisktas (club où il était prêté) face à İstanbul Başakşehir. Il n’a rien perdu de ses qualités. La preuve, il revient en force aux premiers rôles avec le club d’Istanbul.

Demba Ba, l’homme qui vient de loin !

Né à Sevres en France le 25 Mai 1985 (33 ans), le Sénégalais a débuté sa carrière pro en 2006. France, Belgique, Allemagne, Angleterre, Chine et Turquie sont les pays qui ont vu exploser le talent de l’africain. En 2005-2006, il passe par le FC Rouen en France où il réussit à inscrire 7 buts en 26 rencontres. Il débarque par la suite au pays d’Eden Hazard, plus précisément au FC Mouscron. Il y marque 8 buts en 12 apparitions (2006-2007). Sa carrière démarrera réellement en Bundesliga 2 avec Hoffenheim. Apparu 106 fois, il a trouvé à 40 reprises le chemin des filets TSG 1899 Hoffenheim, est sacré champion de 2e division allemande et accède donc à l’élite du football allemand, la Bundesliga, (saison 2008-2009). Ba inscrit d’ailleurs son premier but sous les couleurs d’Hoffenheim à l’occasion de la première journée (à Cottbus, face à l’Energie Cottbus) à la 55e minute. L’Angleterre lui ouvre donc ses portes.

Son passage en Angleterre

Il signe en faveur de West Ham United. Malgré la relégation des Hammers en division inférieure, il a réussi à trouver 7 fois le chemin des filets en 13 matchs. Un réalisme sans faille qui lui permet de signer au profit des Magpies entre 2011-2013. Il marqua 29 buts en 58 matchs. Alors que son contrat est sur le point de s’achever, il refuse de prolonger et affirme qu’il veut prendre son envol. Il donna un avis négatif en tant que musulman à l’instar de son compatriote  Papiss Cissé, du français Hatem Ben Arfa et du feu  Cheikh Tioté de revêtir le futur maillot de Newcastle en raison du nouveau sponsor « Wonga ». En effet, Wonga est une société de crédit, car la charia, la loi islamique, interdit en effet l’emprunt à crédit. Il rejoint les Blues de Chelsea de José Mourinho.

Le 3 Janvier 2013, il paraphe un contrat de 3 ans et demi avec le club de Londres moyennant une indemnité de transfert de 9 millions d’euros. Ces chiffres sont 14 buts en 51 apparitions. On retiendra que le 8 avril 2014, il marque le but du 2-0 à la 87e minute du temps réglementaire qui donne la victoire à Chelsea et élimine le PSG de Laurent Blanc en quart de finale de Ligue des champions. Après démarrera la période d’inconstance.

En 2014-2015, il rejoint l’élite turque avec le Besisktas (27 buts, 44 matchs). De 2015-2018, les chinois de Shanghai Shenhua l’enrole (37 matchs, 29 buts). Notons qu’il avait aussi fait objet d’un prêt à Besisktas et aussi à Gotzepe. Il joue actuellement sa troisième saison en élite turque. La dernière fois il avait marqué 7 buts en seulement 10 titularisations avec Goztepe.

La forme retrouvée, objectif CAN 2019 !

Avec Istanbul Başakşehir, le sénégalais compte déjà deux réalisations en quatre apparitions. Il n’a rien perdu de ses qualités de buteurs. Une forme retrouvée qui pourra lui permettre de faire un retour dans la bande à Aliou Cissé en Juin prochain en Égypte.

Les supporters des Lions de la Téranga ne seront pas contre le retour de Demba Ba en sélection (22 matchs, 4 buts).