Ramadan: Le message d'Abdoul Mbaye à la communauté musulmane

L’affaire tombe mal pour l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, au premier front contre le régime depuis l’enquête de la Bbc mettant en cause l’Etat, Bp, Franck Timis et le frère du Président de la République, Aliou Sall.

L’ancien Premier ministre sera devant la deuxième chambre de la Cour d’appel  ce 18 juin. Et ce ne sera pas pour parler de pétrole ou de gaz mais pour une affaire l’opposant à son épouse, Aminata Diack.

Selon les informations de “Libération”, le leader de l’Act sera devant la deuxième chambre de la Cour d’appel le 18 juin prochain, pour répondre des délits de faux, usage de faux et tentative d’escroquerie. Le dossier avait été évoqué récemment avant d’être renvoyé à cette date pour plaidoiries. En effet, Abdoul Mbaye avait été relaxé en première instance mais le parquet ainsi que son ex-épouse Aminata Diack avaient fait appel à la décision.

Du coup, le dossier se jouera en deuxième round devant la Cour d’appel. Pour rappel, Abdoul Mbaye avait été inculpé et renvoyé devant le tribunal correctionnel par le doyen des juges.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.