Boughazelli risque gros. Le désormais ex-député est placé en garde à vue à la gendarmerie en attendant son face à face avec le procureur. Dans sa parution du jour, Enquête refait le film de l’arrestation du député Seydina Fall alias Bougazelli. L’ex-député a été interpellé à la station d’essence de Ngor avec un sac rempli de faux billets. Les gendarmes lui tendent un piège en utilisant comme appât un certain Samb, déjà arrêté dans cette affaire de faux billets, dont Bougazelli cite le nom dans une vidéo virale. Samb balance l’ex-député comme étant son fournisseur. Le journal indique, pour en avoir le cœur net, les pandores lui ont demandé de passer une commande auprès du député. Il appelle Bougazelli et lui fait croire avoir besoin de billets à écouler sur le marché. Rendez-vous est donc pris au niveau de la station d’essence de Ngor. Une fois sur place, Bougazelli s’est présenté à son client avec un sac rempli de fausses coupures d’euros. C’est au moment de la transaction que les pandores sont entrés en action pour l’arrêter. Lors de son interpellation, le député de crier : “Wuy Yakuna” (je suis foutu.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.