A Touba, la situation est actuellement tendue. Des transporteurs, qui se sont rassemblés depuis les premières heures de la matinée, ont entamé une protestation devant l’ancien garage de la ville sainte. Les policiers ont vite rappliqué pour tenter de contenir la manifestation. Mais, ils sont, pour l’instant, en sous-effectif.

Les jeunes transporteurs ont usé de jets de pierres et brûlé des pneus sur la place publique. Les policiers ont riposté à l’aide de grenades lacrymogènes.

Pour rappel, une partie des syndicats de transporteurs avaient annoncé un mouvement de grève qui devait débuter ce mardi. Ils protestaient contre les restrictions liées au transport en commun.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.