coupe du roi: Real-Barça

C’est finalement le FC Barcelone qui jouera la finale de la Coupe du Roi cette année. Triste soirée au Santiago Bernabéu. Lors de ce classico, le Real Madrid a brillé négativement devant son public. Match tant attendu de tous et au cœur des débats dans le monde footballistique, c’est bien le club catalan qui étale sa domination sur les installations de l’éternel rival madrilène. En s’offrant la bande à Santiago Solari par 0-3, le club catalan se qualifie pour la finale et croisera les crampons avec le vainqueur de la rencontre Valence-Real Betis. La rencontre a été suivie par des milliers de téléspectateurs, y compris les abonnés de www.Betfirstcasino.be .En cas de victoire probable, le FC Barcelone remportera pour la cinquième fois d’affilée la Coupe du Roi.

Pour le match aller de la demi-finale de la Coupe du Roi, le FC Barcelone recevait au Camp Nou le Real Madrid. Dans un match âprement disputé et dominé par le Barça, c’est bien ce dernier qui sera tenu en échec à domicile. Mauvais début, c’était à la 6è minute de jeu que Karim Benzema trouve le joueur espagnol Lucas Vázquez pour l’ouverture du score. Malgré les nombreuses occasions, Barcelone n’arrivait pas au score avant la mi-temps. Du retour des vestiaires, Malcolm, très peu utilisé en championnat prenait le contrôle du cuir rond qu’il logeait dans les filets de Keylor Navas à la 57è minute. C’est sur ce score de parité que les deux rivaux se sont donné rendez-vous pour la manche retour au Bernabéu. Visiblement insatisfaits du résultat du premier match, Ernesto Valverde et ses poulains ont montré dès les premiers instants l’envie de jouer les premiers rôles. Mais c’est sans compter sur Vinícius Júnior très remuant dans l’armada offensive madrilène. Débordements, dribbles, accélérations, le jeune brésilien a su maîtrisé Gérard Piqué mais manque de réalisme devant les buts adverses. Une première mi-temps compliquée pour l’équipe de la Catalogne qui se réveille en deuxième mi-temps. L’international français Ousmane Dembélé fait son spectacle  et dans la foulée fait profiter son altruisme à Luis Suárez. L’uruguayen ouvrait ainsi la marque après 50 minutes de jeu. Toujours à l’orchestre offensif, l’ancien du Borussia Dortmund va remuer la défense madrilène à nouveau. Mais cette fois ci, c’est son compatriote du Real Madrid qui va rabattre le ballon dans son propre camp à la 69è minute. À 0-2, le vin semblait être tiré. Mais les coéquipiers de Lionel Messi semblaient ne pas avoir dit le dernier mot. Et comme si cela ne suffisait pas, « El pistolero » hargneux distance définitivement le Barça du Real Madrid à la 73è minute. Le navire madrilène coule malgré les entrées de Bale ou encore Asensio.

Le Barça, en route pour le quintuplé ?

Le FC Barcelone a connu un parcours exceptionnel depuis la création de cette compétition en Espagne. Le club présidé par Josep María Bartomeu compte dans sa galerie 30 trophées de la Coupe d’Espagne. Déjà finaliste à la première édition en 1902, ce n’est qu’en 1910 que Barcelone soulevait pour la première fois le titre. Depuis la première édition jusqu’à 2014 à l’époque du football moderne, le Barça comptait 26 titres contre 19 pour le rival de Madrid. Et pour son 19è sacre, le Real Madrid avait battu le club blaugrana.

La grosse invincibilité du Barça depuis 2015 !

De cette année à nos jours, le FC Barcelone est intraitable en Coupe du Roi. Pour la finale de cette année, Athletic Bilbao avait encaissé 3 buts contre un marqué. L’année suivante, le grand Séville est tombé 2-0 devant la même équipe. En 2017, c’est le tour du Deportivo Alavés battu 3-1. Tenant du titre, on se souvient encore de la déculottée infligée à Séville l’année dernière. Un 5-0 qui avait tué psychologiquement le club Andalou.

De l’histoire de la compétition, seul trois clubs ont enchaîné quatre titres consécutifs à savoir le Barça, le Real Madrid et l’Athletic Bilbao. Qualifiée pour une cinquième fois d’affilée à la finale de la compétition, l’équipe de Lionel Messi peut tomber un record en gagnant un quintuplé. Si cela arrivait, le club catalan aura à son actif une première historique de cinq sacres consécutifs. Qui de Valence ou du Real Betis sera aux prises face à Barcelone ? Barcelone pourrait-il relever ce défi ? Wait and see !