TAXI CLANDO

Suite et pas fin de l’affaire du taximan tué, dimanche dernier, à Thiès à Keur Dago (quartier Silmang). Les résultats des analyses gynécologiques commandités par le procureur de la république écartent la thèse du viol: “il n’y a pas eu de contact charnel entre F. Lô, la présumée meurtrière et le défunt taximan”, précise le rapport dont L’Observateur a copie.  Devant les enquêteurs, la fille a avoué son crime plaidant la légitime défense.

Placée en garde à vue, F. Lô, 17 ans et élève en classe de 3e a été déférée hier au parquet de Thiès. Après avoir bénéficié d’un retour de parquet, elle sera fixée sur son sort lundi prochain. Elle est accusée d’avoir poignardée à mort le taximan.