plus de 35 morts lors d'une manifestation au soudan

D’après un nouveau bilan fourni par le Comité central des médecins soudanais, la dispersion du sit-in par les forces armées, ce lundi à Khartoum a fait au moins 35 morts et des centaines de blessés.

https://www.keppar.com/soudan-les-manifestants-mettent-le-feu-a-khartoum-photos/

Il s’agit d’un nouveau bilan provisoire fourni par ce comité proche du mouvement de contestation. Lundi, les forces soudanaises sont violemment intervenues contre les manifestants qui campaient depuis des semaines devant le QG de l’armée à Khartoum, la capitale du pays. Alors que les militaires gouvernent le pays depuis la chute du président Omar el-Béchir, les manifestants réclament la transmission du pouvoir aux civils.

Lundi, l’Alliance pour la liberté (ALC), fer de lance de la contestation, avait immédiatement accusé l’armée d’être responsable de ce bain de sang annonçant « l’arrêt de tout contact politique et des négociations » avec le Conseil militaire de transition.

L’ALC a également lancé un appel, lundi, à « la grève et la désobéissance civile totale et indéfinie à compter d’aujourd’hui ».

Des élections organisées dans un délai de neuf mois

L’armée a, quant à elle, nié avoir tenté de mettre un terme à la contestation expliquant que les forces de sécurité avaient cherché à intervenir dans une zone « dangereuse » proche du sit-in.

Un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.