Mort mystérieuse sapeur pompiers

Les faits se sont déroulés ce jeudi. Une maman qui se nomme Aminata FADERA, originaire du Village de Mansabang, mariée à Gassikon, n’a pas échappé à la furie des abeilles qui ont fait irruption au moment où elle était en pleins travaux dans les rizières à un vol d’oiseau du village voisin de Boudouck.

En effet, elles sont aux nombre de trois (03) femmes qui se sont rendues dans les rizières pour les derniers travaux de la victime. D’après les témoins rencontrés à l’hôpital de Bounkiling par Diegoun Info, parmi lesquels le maire de Djinany Moussa, les abeilles ont dicté leur loi pendant longtemps. L’endroit étant inaccessible pour secourir les victimes, il a fallu que les habitants du village appellent le maire pour l’informer de la situation.

Ce dernier, pris au dépourvu, était obligé après avoir saisi le sous préfet de Bogal et le préfet de Bounkiling, de mobilier son véhicule de service pour se rendre sur les lieux du drame.

À leur arrivée, l’élu de la commune demande à son chauffeur de fermer les vitres afin qu’ils puissent accéder au lieu pour pouvoir récupérer la victime.
Évacuée au poste de santé de Boudouck avant d’être acheminée d’urgence vers Bounkiling, elle a succombé aux piqûres des abeilles. La victime est une mère dont un de ses enfants est actuellement en Italie.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que ces faits pareils se produisent dans ce village. Car quelques années passées, un père de famille du nom de Nfamara Tombon FADERA était victime d’attaque d’abeilles au milieu même du village dans son domicile et lui aussi est mort sur le coup.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.