des élèves arrêtés pour prostitution à mbour

Le commissariat de police de Mbour a vécu une véritable scène « à la queue leu leu ». Comme dans une cour de récréation, près de 15 lycéennes d’un célèbre établissement public de Mbour défilaient devant les enquêteurs pour être auditionnées.

Âgées entre 14 et 17 ans, ces malheureuses petites gamines séchaient régulièrement leurs cours pour se livrer à la prostitution. Une activité fructueuse dans une Petite Côte considérée comme une zone de débauche à cause des nombreux auberges, campements, hôtels et villas de campagne qui s’y trouvent. Et des touristes fortunés qui viennent y faire du tourisme…de galipettes

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.