Producteurs d’or en Afrique: Le Ghana surclasse l’Afrique du Sud

L’Afrique du Sud vient d’être détrônée, elle n’est plus le premier producteur d’or du continent. Pour l’année 2018, avec 158 tonnes d’or, le Ghana est devenu le premier producteur du continent africain, devant le Soudan et l’Afrique du Sud.

Le Ghana, autrefois appelé Gold Coast ce qui se traduit par la Côte de l’or, vient de faire un bond pour être en phase avec son histoire, d’avant l’indépendance en 1957, qu’est sa richesse aurifère de la région ouest-africaine.

Toujours classé parmi les premiers pays producteurs d’or d’Afrique, le Ghana a rattrapé l’Afrique du Sud en 2017 à cause d’une part de la mise en exploitation de deux nouvelles mines, et de l’autre, l’essoufflement régulier de la production sud-africaine.

Cette fois-ci, l’année 2018 a été la consécration. Avec 158 tonnes d’or, le Ghana est devenu le premier producteur du continent, devant le Soudan et l’Afrique du Sud. Dans ce secteur, les exportations devraient également bénéficier de l’ouverture de la première raffinerie d’or du pays, prévue pour la mi-2019, explique la Coface.

Le trio de tête de la production d’or en Afrique est donc désormais constitué du Ghana (1er), du Soudan (2e) et de l’Afrique du Sud (3e). Le Mali, la Guinée et le Burkina Faso sont respectivement 4e, 5e et 6e selon le rapport de la Banque mondiale, nous informe le site AgenceEcofin.

Décidément, rien ne semble résister au Ghana qui collectionne les bons points économiques.