Ça a chauffé hier au tribunal de grande instance de Louga. Les soutiens du maître coranique, Cheikhouna Gueye, qui risque 2 mois de prison ferme, pour violence et voie de fait et mise en danger de personne, ont mis le tribunal sens dessus-dessous.

Au prononcé de la date du délibéré, ils ont défoncé la porte du tribunal, réclamant la libération immédiate du maître coranique et de ses co inculpés. La réaction de la foule a dépassé les forces de l’ordre qui étaient en sous nombre au tribunal de Louga.

Pour rappel, Cheikhouna Guèye dit Khadim a été arrêté avec les pères des talibés enchaînés et un menuisier métallique. Ils ont été placés sous mandat de dépôt lundi après leur durée légale de garde à vue à la gendarmerie de Koki.

Laisser un commentaire