procès du double meurtre de médinatoul salam

Le troisième jour d’audience du procès de l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam aura été une journée accablante pour Cheikh Béthio Thioune. Appelés à témoigner devant la barre du tribunal de Thiès, le frère de Bara Sow, Ousmane Sow, et la mère de Ababacar Diagne, Adja Penda Fall ont fait plusieurs révélations sur le Guide des Thiantacounes et Cie.

« Mon frère était quelqu’un de pieux, mais depuis qu’il a rencontré Cheikh Béthio, il avait arrêté de prier et commençait à se comporter bizarrement », lance d’emblée Ousmane Sow. Il a également démenti les rumeurs disant que son frère proférait des insultes à l’encontre de feu Serigne Saliou Mbacké.

« Tout cela est faux. Mon frère avait trois enfants. Deux garçons à qui il avait donné les noms de Serigne Saliou et de Cheikh Béthio Thioune. Il avait aussi une fille qui portait le nom de Mame Diarra. Tout ce qu’on reprochait à mon frère, c’est sa proximité avec une des femmes de Cheikh Béthio Thioune », dit-il, rapporte Dakarflash.

Très émue et les mains tremblantes, Adja Penda Fall, la mère de Ababacar Diagne, n’a également pas été tendre avec Cheikh Béthio. « Je n’arrivais plus à reconnaître mes propres enfants, des fanatiques du Cheikh. Découvrir ce qui est arrivé à mon fils Pape (Ababacar Diagne de son vrai nom), je ne le souhaite à aucun être humain. Cela nous a dévastés. Au point où j’ai fini par avoir des cauchemars. Mon fils a été enterré vivant », a témoigné la maman de la victime en larmes.

« Il n’y a aucun doute, il y a bien eu meurtre et actes de barbarie » sur son fils, témoigne la dame. « Et Cheikh Béthio Thioune doit payer pour ce qu’il a fait. J’entends souvent les gens dire que Cheikh Béthio s’occupe bien de la famille de Ababacar Diagne. C’est archi faux ! », répète-t-elle à plusieurs reprises.

Check Also

Procès des Thiantacounes: Khadim Seck enfonce Cheikh Béthio Thioune

Entendu par les juges de la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Mbour, Kh…