NDIASSANE

El hadji Amadou Sall est formel. ‘’Abdoulaye  Wade n’est pas allé en Guinée spécialement pour discuter de sa position par rapport à la présidentielle du 24 février’’.

Mais il révèle que le président Alpha Condé en a profité pour demander au pape du Sopi de tout faire pour que la présidentielle se déroule dans un climat apaisé.

’Le président Abdoulaye Wade a rassuré Alpha Condé qui était très inquiet quant à la tenue des élections apaisées au Sénégal. Cependant Wade est resté catégorique sur sa position. C’est-à-dire qu’il ne participera pas aux élections et ne soutiendra personne’’, a confié Amadou Sall. D’ailleurs, le Pape du Sopi va débuter sa « campagne électorale » dans le nord du pays, ce mardi.