présence soldats russes en Libye, la russie explique

Le ministère russe des Affaires étrangères a nié la présence de combattants russes à Benghazi afin de soutenir les forces de l’opération Dignity dirigée par Khalifa Haftar.

Le ministère a indiqué dans un communiqué qu’il ne disposait d’aucune information concernant les activités des gardiens de la Russie en Libye, rapporte le média russe Spoutnik. Le journal britannique The Telegraph avait rapporté dimanche que près de 300 mercenaires russes appartenant à la compagnie militaire privée Wagner Group sont présents et actifs à Benghazi aux côtés des forces de Haftar. Selon le rapport, la compagnie avait fourni à Haftar des armes, notamment de l’artillerie, des chars et des drones.

Les autorités Russes démentent donc cette information sans toutefois mentionner la collaboration supposée de la compagnie privée Wagner Group, appartenant à un Russe, avec l’armée nationale libyenne du maréchal Haftar. Les forces de Haftar contrôlent près des deux tiers de la Libye après avoir combattu les différents groupes armés constitués dans le pays depuis l’avènement du chaos déclenché par l’assassinat de l’ex guide Mouammar Kadhafi par la France de Sarkozy et ses alliés de l’Otan en 2011.