belle femme noire

Oui, les femmes ont plus froid que les hommes tout simplement !  La température jugée confortable par une majorité de femmes se situe autour de 25 °C, contre 21 °C pour les hommes. La raison tient à des besoins énergétiques spécifiques. Le métabolisme de base est 5 à 8 % plus élevé chez l’homme (qui produit donc plus de calories), à poids, taille et âge égaux. La différence tient à une proportion plus élevée de muscle chez monsieur. Mais la notion de confort thermique —ni trop froid ni trop chaud — résulte d’une analyse des sensations entre le front, point le plus chaud du corps, et les doigts (des mains et des pieds), points les plus froids. Quand la température descend, la contraction des vaisseaux sanguins limite les pertes de chaleur. Or chez la femme, cette fonction physiologique est moins efficace que chez les hommes. Conséquence : elles ressentent davantage la différence de température entre le front et les extrémités. D’où une sensation de froid.