Pays menacé par la famine Sénégal dans la zone rouge

Selon le dernier Rapport de la FAO sur les Perspectives de récoltes et la situation alimentaire publié jeudi, les conflits en cours, la mal gouvernance et les sécheresses demeurent les principales causes de grave insécurité alimentaire, compromettant, ainsi, l’accès aux aliments et leur disponibilité pour des millions de personnes.

Malgré la bonne santé financière clamée, le Sénégal fait partie de ces pays africains que la FAO cherche à nourrir. Le Rapport indique que 41 pays, dont 31 en Afrique, ont toujours besoin d’une aide extérieure pour couvrir leurs besoins alimentaires, une situation inchangée depuis trois mois.

Ces 41 pays, ont actuellement besoin d’une aide extérieure pour couvrir leurs besoins alimentaires, au risque de voir une partie de leurs populations, victimes de la famine. Ils sont disséminés en Asie et en Afrique.

Dans ce lot, figure, en bonne place, le Sénégal, aux côtés de pays comme le Yémen, le Zimbabwe, l’Erythrée ou la Guinée. Pourtant, des pays apparemment pauvres comme la Guinée-Bissau ou la Gambie, ne figurent pas sur ce Rapport.

Et, cerise sur le gâteau, l’Organisation onusienne les place dans la catégorie des pays ayant presque réussi la transition vers l’autosuffisance alimentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.