OUSMANE SONKO

Le candidat Ousmane Sonko était hier au Stade Alassane Djigo de Pikine. Accueilli par une foule immense, le leader du Pastef comme d’habitude a profité de son discours pour rassurer ses militants avant mettre en garde son adversaire Macky Sall.

“Si Macky Sall gagne l’élection dans la transparence, nous allons le féliciter, mais s’il veut forcer à obtenir un deuxième mandat je vais appeler la jeunesse à faire face”, a menacé l’ancien Inspecteur des Impôts et des Domaines sous les applaudissements de ses militants qui scandaient “Macky déna soul lén ko”.

Mais Ousmane Sonko n’a pas partagé ce slogan, souvent utilisé par les patriotes dans les meetings ou rassemblements. Sur ce, il préfère souhaiter une longue vie à son adversaire politique. “On ne lui souhaite pas la mort en ce moment mais il peut se reconvertir en athlète, danseur et lutteur”, a-t-il raillé.