PRESIDENT OUSMANE SONKO

Plusieurs années se sont passées mais la radiation de leader de Pastef est plus que d’actualité. En effet, le syndicat des Impôts avait déposé une recours, il y a trois ans, à la Cour suprême pour contester la radiation par décret d’Ousmane Sonko de la fonction publique. Selon L’Observateur, la chambre administrative de la haute juridiction a enrôlé le dossier de  l’’ex inspecteur des Impôts et Domaines Ousmane Sonko, accusé d’avoir failli à son obligation de réserve. Ladite Cour  va se prononcer sur l’affaire le 12 décembre prochain. Interrogé sur cette affaire le député déclare avoir tourné définitivement le dos à l’administration sénégalaise.

« Ça ne m’intéresse pas. Quand il y a eu radiation, j’ai pris mes cliques et mes claques et je suis parti. J’avais dit que c’est fini. Surtout que, dans le plan personnel, je devais quitter l’administration pour les affaires. Mais, le Syndicat des Impôts a enclenché la procédure (…) Même si le combat était gagné, je n’envisage pas de retourner dans l’administration. Personnellement, je n’ai jamais relancé la Cour. On n’a jamais relancé nos avocats. Donc, je suis surpris d’entendre par voie de presse que le dossier a été rouvert. Même s’ils décidaient de casser la décision de radiation, ça ne m’intéresse pas car je ne réintégrai plus jamais l’administration. J’en ai fini. Ça été une belle expérience, mais c’est derrière moi. J’oublie même parfois que j’ai été fonctionnaire », a déclaré le député

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.