attaque terroriste nouvelle zélande

La Nouvelle-Zélande vient de connaître «un acte de violence extraordinaire et sans précédent», selon l’aveu de la première ministre, Jacinda Arden. Vendredi, jour de prière pour les musulmans, deux mosquées de la ville de Christchurch ont été prises pour cible par un ou plusieurs tireurs , faisant de nombreuses victimes. Un bilan provisoire fait état d’une quarantaine de personnes décédées et d’une vingtaine de blessés. «Il est clair qu’on en peut que décrire cela comme une attaque terroriste», a précisé Jacinda Arden.

Quatre personnes ont été interpellées, trois hommes et une femme. Le premier ministre australien, Scott Morrison a annoncé qu’une des personnes impliquées était un ressortissant de son pays, connu pour être un «terroriste extrémiste de droite, violent». La police néo-zélandaise a annoncé par ailleurs avoir désamorcé des engins explosifs retrouvés sur les véhicules des suspects. Le pays a relevé à «élevé» son niveau d’alerte à la sécurité.

Check Also

Attaque en Nouvelle-Zélande: Une semaine après, les populations rendent hommages aux victimes de Christchurch

La Première ministre Jacinda Ardern s’est jointe à des dizaines de milliers de perso…