Nigeria: Des centaines d’enfant libérés des mains du Boko Horam, selon l’ONU

Près de 900 enfants appartenant à une milice qui lutte contre le groupe militant islamiste Boko Haram ont été libérés, a déclaré l’ONU.

Dans un communiqué, il est indiqué que 106 filles figuraient parmi les 894 enfants libérés par le Groupe de travail mixte civil (GCTF), un groupe pro-gouvernemental « dans le cadre de son engagement à mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants. » La CJTF soutient l’armée dans sa lutte contre Boko Haram.«Tout engagement en faveur des enfants qui va de pair avec une action est un pas dans la bonne direction pour la protection des droits des enfants et doit être reconnu et encouragé», a déclaré Mohamed Fall de l’agence des Nations Unies pour l’enfance, Unicef.

« Les enfants du nord-est du Nigeria ont été les premières victimes de ce conflit », a-t-il indiqué ajoutant qu’ « ils ont été utilisés par des groupes armés dans des rôles de combattants et de non-combattants et ont été témoins de mort, de meurtres et de violences ». L’ONU a annoncé que les personnes libérées participeraient à des programmes de réintégration visant à faciliter le retour à la vie civile.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.