La communauté mouride et plus particulièrement celle des Baay-Fall est en deuil.  Baye Ndiaga Diop, reconnu comme étant l’un des plus grands chercheurs sur la vie et l’œuvre de Mame Cheikh Ibrahima Fall, a tiré sa révérence ce mercredi. Il était l’un des conférenciers mourides les plus courtisés par les médias Sénégalais.

Les mourides gardent en mémoire sa célèbre sortie le 31 juillet 2019 à Tampa Florida aux États-Unis lorsqu’il traitait de ce grand poème  de Serigne Touba intitulé  » Jaalibatul Marahib « 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.