Un naufrage au large de la Mauritanie a causé la mort jeudi de 27 migrants, selon le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR). Une seule personne a survécu, un Guinéen retrouvé sur une plage de Nouadhibou, à l’ouest de la Mauritanie.

Ce drame a provoqué la mort de 27 migrants, a indiqué vendredi 7 août le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR). Dans un premier temps, l’agence onusienne avait évoqué jeudi la disparition de 40 personnes avant de revoir le bilan du drame à la baisse.

Le naufrage au large de la Mauritanie a été confirmé à l’AFP par une source sécuritaire, qui a précisé qu’il avait eu lieu dans les eaux internationales, « bien loin » des rivages de ce pays d’Afrique de l’ouest situé entre le Sénégal et le Sahara occidental.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.