Le mouvement anti-raciste, qui résonne à travers le monde, a également eu échos dans le pays. L’île de Gorée, symbole de la traite négrière a rebaptisé la place de l’Europe en place de la Liberté.

C’est un signale fort lancé par le Sénégal, suite au grand mouvement anti-raciste, né du meurtre de George Floyd à Minneapolis, aux Etats-Unis. En effet, le conseil municipal de cette île inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, comme « symbole de l’exploitation humaine », a adopté, samedi, à l’unanimité, une délibération pour renommer cette place « Place de la Liberté et de la Dignité humaine« .

La Mairie explique qu’il ne s’agit aucunement d’une décision dirigée contre l’Europe, mais plutôt une réponse à la vague de violences raciales, dont la communauté noire et afro-descendante est régulièrement victime, surtout la mort récente aux Etats-Unis de George Floyd. « Il y a des Européens de double nationalité au conseil municipal« , a poursuivi le chef de cabinet du maire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.