Moins d’un an après la fin de son aventure à Manchester United, José Mourinho fait son retour en Premier League en devenant le nouvel entraîneur de Tottenham.

Les médias anglais ne laissaient guère de place au doute après la destitution de Mauricio Pochettino, mardi soir. De la BBC à Sky Sports en passant par le Daily Mail ou le Telegraph, tous faisaient en effet de José Mourinho le grand favori à la succession de Mauricio Pochettino à la tête des Spurs. Jean-Michel Aulas, qui l’avait sondé alors qu’il cherchait le successeur de Sylvinho, avait d’ailleurs confié qu’il avait déjà choisi un autre club. C’est donc sans grande surprise que Tottenham a annoncé ce mercredi la nomination du technicien portugais sur le banc londonien.

« Nous sommes ravis d’annoncer l’arrivée de José Mourinho comme entraîneur pour un contrat qui court jusqu’à la fin de la saison 2022-23« , a ainsi fait savoir le finaliste de la dernière Ligue des champions. « Avec José, nous avons l’un des entraîneurs au plus grand palmarès. Il a une très grande expérience, il peut inspirer l’équipe et c’est un grand tacticien. Il a gagné des titres dans tous ses clubs. Nous pensons qu’il va apporter de l’énergie et de l’espoir aux joueurs », a renchéri Daniel Levy, le président des Spurs

Déjà 11 points de retard sur la quatrième place

Après deux passages à Chelsea (2004-07 puis 2013-15) et donc une expérience moins concluante avec Manchester United (2016-2019) malgré une victoire en Coupe de la Ligue et une autre en Ligue Europa, José Mourinho, trois fois vainqueur de la Premier League avec les Blues (2005, 2006, 2015), s’apprête à diriger une troisième équipe anglaise. « Je suis excité à l’idée de rejoindre un club avec un tel héritage et des supporters passionnés. La qualité de l’effectif de l’équipe première et celui de l’académie me motive. Travailler avec ces joueurs, c’est ce qui m’a attiré« , a-t-il réagi.

La tâche ne s’annonce toutefois pas simple pour l’ancien Madrilène. Plombé par un début de saison calamiteux, Tottenham ne pointe en effet qu’à la 14e place de la Premier League, avec déjà 20 points de débours sur Liverpool et surtout 11 longueurs de retard sur la quatrième place qualificative pour la Ligue des champions, pour l’heure occupée par Manchester City.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.