un marabout et ses talibés arrêtés avec du yamba

Le meurtrier présumé du commandant de brigade de la gendarmerie de Koumpentoum, Idrissa Sow, alias « Koukalel » est passé aux aveux. Entendu ce lundi, celui qui est suspecté d’avoir tiré le coup de feu qui a atteint à la tête et ôté la vie au commandant Sané, n’a pas mis trop de temps à passer à table selon la RFM.

Mieux encore, « Peul Bou Rafett » a collaboré avec les enquêteurs et aider à arrêter les autres suspects. Toutefois, les enquêteurs n’ont pas encore mis la main sur l’arme du crime dont le meurtrier présumé se serait séparé. Par ailleurs, informe la même source, les enquêteurs ont fait passer un sale quart d’heure aux suspects qui n’ont pas du tout été à la fête.

Les personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire risquent d’être inculpées pour vol avec violence à bord de véhicules, détention d’arme sans autorisation, association de malfaiteurs et meurtre, entre autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.