Du nouveau dans l’affaire du meurtre d’Abdou Elinkine Diatta. D’après les Echos, les présumés meurtriers ont été identifiés.

Il s’agit, selon le journal, de deux personnes qui s’étaient évaporées dans la nature. Ces dernières se sont cachées dans les coins reculés de Ziguinchor. Une zone difficile d’accès pour les gendarmes. Ils souhaitent que l’Etat mette les moyens et à contribution l’armée pour dénicher les présumés assassins.

Pour rappel, le 27 octobre 2019, des hommes armés ont tiré sur Abdou Elinkine Diatta, chef et porte-parole du Mouvement des forces démocratique de la Casamance (Mfdc). Trois autres personnes ont été blessées au cours de la fusillade.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.