viol fille vierge

Une rocambolesque histoire de « viol » a défrayé la chronique, une bonne partie de la soirée électorale du dimanche 24 février, au quartier Santessou de Mbour. Selon Le Soleil et L’Observateur, un homme y a été surpris, détenant par-devers lui deux préservatifs, dans la chambre d’une femme mariée.

Après s’être battu avec le mari de la dame, le sieur B. T. a voulu prendre la poudre d’escampette. Laissant ses chaussures sur les « lieux du crime », celui qui soutient que la « victime » est sa petite amie a été arrêté et déféré hier au parquet pour violation de domicile, harcèlement sexuel, violences et voies de fait.