Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien président de la Mauritanie, est convoqué devant une commission d’enquête parlementaire pour être entendu sur son passage à la tête de l’Etat, entre 2008-2019.

Annoncée depuis des mois dans les coulisses, la nouvelle est désormais officielle. L’ancien président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, sera entendu par la commission d’enquête parlementaire, lundi prochain, à Nouakchott.

Dans un courrier officiel, le président de la commission d’enquête, Hbib Ould Diaye, lui écrit qu’au cours de précédentes auditions de la commission, son nom « a été maintes fois directement cité dans le cadre de faits et d’actes, pouvant constituer une atteinte dangereuse à la Constitution et aux lois » mauritaniennes.

Et pour faire la lumière sur ces faits, la commission convoque donc l’ancien chef de l’Etat pour qu’il livre les informations et les explications en sa possession. Dans ce dossier, plusieurs de ses anciens Premiers ministres ou ministres ont été entendus. La note ne spécifie pas sur quels dossiers l’ex-chef de la junte sera entendu.

Dans l’entourage de Mohamed Ould Abdel Aziz, aucun commentaire sur l’annonce de cette convocation. C’est un pas de plus vers la crispation des tensions entre le président, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et son prédécesseur qu’il avait servi, comme chef d’Etat-major et ministre de la défense.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.