Serigne Mountakha Mbacké, sur l'attaque de nouvelle-zélande,

La violence a gagné du terrain hier dans la cité religieuse de Touba. Des jeunes survoltés ont manifesté contre le couvre-feu  et autres mesures restrictives prises par l’Etat dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. En plus de la manifestation des transporteurs qui réclamaient la levée de l’interdiction du transport interurbain, plusieurs coins de la cité religieuse ont été envahis par les populations qui exprimaient leur colère contre le couvre-feu.

Pour mettre un terme aux débordements, le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a dû faire une intervention nocturne qui a été très largement relayée, afin de recadrer les manifestants et appeler tout le onde au calme et la sérénité. « J’ai appris ce qui se passe actuellement dans la cité religieuse. C’est la raison, pour laquelle j’invite tout le monde à la retenue et au calme. Je vous exhorte à regagner vos maisons. Je vous rappelle que le mouridisme n’adhère jamais à la violence », a déclaré le Khalife Serigne Mountakha Mbacké, à travers une bande sonore qui a même été diffusée à la grande mosquée de la cité religieuse, avant de faire le tour des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.