pagaille autour de l'inhumation d'un homosexuel à sangalkam
Les émeutes pour la levée de l’état d’urgence ont viré au drame.
À Kaolack, un pick-up de la police a violemment percuté un  jeune manifestant.
Ce dernier, âgé de 23 ans, serait entre la vie et la mort aux urgences de l’hôpital Ibrahima Niasse de Kaolack, rapporte le journal Tribune.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.