dan nan ambassagou l'auteur du carnage au mali

Cinq membres d’une milice de chasseurs traditionnels dogons du centre du Mali ont été tués cette semaine selon leur association, qui pense que c’est en représailles à la mort de dix autres personnes dans la même localité.

L’attaque est intervenue alors que « les chasseurs » escortaient un agent de santé chargé de la vaccination des enfants contre la rougeole .

L’association de chasseurs dogons « Dan Nan Ambassagou » « condamne très énergiquement l’attaque barbare et lâche dont (elle) a été victime dans les villages de Douna et de Niangassadiou, dans la commune de Diougani (centre). Cinq chasseurs ont trouvé la mort », indique le communiqué.

La tension est vive entre les deux communautés depuis le massacre de Ogossagou, le 23 Mas où au moins 157 membres de la communauté peul »dont des femmes et des enfants », ont été tués par « un groupe composé d’au moins une centaine d’hommes armés, identifiés comme des chasseurs traditionnels (Dozos) .

Check Also

Mali: Le Pm démissionne, IBK annonce une  »concertation nationale »

Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga a présenté jeudi sa démission au chef d…