Au moins 13 militaires français ont été tués au Mali. Selon les responsables de l’Elysée, les corps des treize soldats ont été retrouvés après une collusion survenue entre deux hélicoptères alors qu’ils menaient d’un combat contre les djihadistes dans le Sahel.

Les militaires tués dans l’accident d’hélicoptère faisaient partie de la force française Barkhane et l’accident est survenu alors que les deux appareils étaient déployés dans une opération de combat contre les terroriste dans la région du Sahel a annoncé l’Elysée ce 26 novembre et rapporté par l’agence Russe RT.

La force Barkhane est constituée de 4500 hommes de l’armée française et est déployée dans le Sahel pour aider les pays de la région, à lutter contre le terrorisme et les groupes armées. Elle comprend plusieurs détachements dans les pays tel que le Tchad, le Mali, le Niger ou encore la Mauritanie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.