Home A la une Magal 2020: 500 personnes mobilisées pour faire respecter les mesures barrières

Magal 2020: 500 personnes mobilisées pour faire respecter les mesures barrières

Cinq cent (500) agents seront mobilisés pour faire respecter les mesures barrières lors de la célébration du Grand Magal de Touba, prévue le 5 octobre, a indiqué le Dahira, Mouhadimatoul Hidma.

« A cinq jours du Magal, nous n’allons nous focaliser que sur l’événement. Il y aura un personnel de 500 agents pour faire suivre les conseils du Khalife, faire les rondes aux alentours de la mosquée. Parmi eux, il y aura 100 qui vont être affectés aux cimetières. Pour la ziara aussi, on ne permettra à personne de traîner devant les mausolées. Tout se fera au pas de charge », a déclaré Abdou Lahad Bousso, président du Dahira en charge de la gestion de la mosquée.

Toutes les mesures seront prises pour un respect strict des consignes sanitaires. « Devant toutes les portes de la mosquée, on va installer un dispositif de lavage des mains. Les gels antiseptiques seront disponibles sur place. Nous demandons aussi aux fidèles de respecter le port du masque. Nous mettrons un accent particulier sur les gels », a-t-il détaillé.

Most Popular

Coronavirus: L’archevêque de Dakar annonce la réouverture des Eglises à partir du….

Les Eglises vont rouvrir leurs portes à partir du 1er novembre. L'annonce a été faite par la Province ecclésiastique de Dakar. Cette décision survient...

La malédiction de la classe politique en Guinée…..

Faut-il parler d'une malédiction de la classe politique en Guinée ? en tout cas, une flambée de violences en Guinée  a eu lieu en...

Guinée: Les forces de sécurité encerclent le domicile de l’opposant Cellou Dalein Diallo

Autoproclamé vainqueur de la présidentielle dans la soirée du lundi 19 octobre 2020, l’opposant Cellou Dalein Diallo a vu son domicile encerclé par les...

Violences post-électorales en Guinée: Neuf personnes tuées

Flambée de violences en Guinée en attendant l’issue du scrutin. Ce mercredi des affrontements ont fait neuf morts dans la région de Conakry après l’annonce de résultats partiels plaçant le Président Alpha Condé devant son principal rival, Cellou...