Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Cheikh Oumar Hanne, a fait servir par le biais de Me Boubacar Cissé, des citations directes à Pape Alé Niang, Mody Niang et Nafi Ngom Kéïta. La démarche vise à laver son honneur après la parution d’un livre sur son passage au Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud). Un livre qualifié par l’ancien Pm Dionne de «tissu de mensonge».
Les avocats du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Cheikh Oumar Hanne sont passés à l’acte hier mardi 11 novembre 2020 en remettant à Pape Alé Niang, Mody Niang et Nafi Ngom Kéïta des citations à comparaître.
Commis par le ministre et amené par Me Boubacar Cissé, le pool d’avocats a pour mission de laver l’honneur du ministre. Ainsi devront-ils en découdre devant la barre avec le journaliste Pape Alé Niang, l’ancienne présidente de l’Ofnac Nafi Ngom Kéïta et l’ex inspecteur de l’enseignement et ci-devant chroniqueur, Mody Niang.
Ils sont accusés d’actes tendant à nuire à la réputation du demandeur. Actuel ministre de l’Enseignement supérieur, M. Hanne est présenté dans un livre intitulé “Scandales au cœur de la République : le dossier du Coud”, comme «le parfait exemple de la mal-gouvernance du régime de Macky Sall».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.