Abdou Karim Fofana désamorce la bombe foncière. Le ministre de l’urbanisme et de l’habitat est descendu sur la zone litigieuse pour tenter une médiation entre la Sedima et les paysans de Ndingueler qui sont à couteaux tirés depuis quelques mois. Selon l’AS, les populations veulent l’arbitrage du Chef de l’Etat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.