Libye: Missiles découverts sur une base pro-Haftar: La France s'en lave les mains

Après les dernières révélations du New York Times concernant des missiles de fabrication américaine découverts dans une base pro-Haftar appartenant à la France, le gouvernement Macron se justifie. C’est par la voix du ministre français des Armées que Paris s’est exprimé sur ce sujet épineux qui pourrait renforcer les soupçons concernant un probable appui au maréchal Haftar.

A en croire, Florence Parly, les munitions achetées aux USA retrouvés sur une base pro-Haftar, devrait assurer la sécurité des forces françaises. Si au cours de son intervention le ministre des armées Florence Parly n’a pas dit clairement comment les missiles se sont retrouvés dans les mains des forces pro-Haftar, elle a assuré tout de même qu’ils ne devraient ni vendu, ni céder pu prêté à des forces en Libye.

Pour la ministre, les trois missiles antichars Javelin découverts était, “temporairement stockées dans un dépôt en vue de leur destruction“. A l’en croire, les missiles de fabrication américaines sont “endommagées et hors d’usage“.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.