conflit à libye

Une nouvelle attaque revendiquée par l’ Etat islamique a coûté la vie à deux gardes dans le centre du pays en Libye. Il s’agit de la troisième attaque visant les forces Pro-Haftar en deux semaines. L’attaque a eu lieu ce samedi matin près d’un champ pétrolier dans la localité de Zella, à 800 km au sud-est de la capitale Tripoli.

Selon une source des forces du maréchal Haftar, les deux gardes ont été égorgés et quatre autres ont été enlevés par le groupe ultraradical. On ignore si les gardes étaient des militaires ou des civils armés.

Dans son communiqué ,l’EI a revendiqué l’attaque, indiquant avoir visé les milices de Haftar.

Le bureau média de l’Armée nationale libyenne (ANL)a indiqué pour sa part que l’attaque terroriste avait été repoussée, sans autre détail.

Depuis Avril , l’ANL a lancé une opération pour purger le sud des groupes terroristes et criminels.

Pour rappel , les combats entre les forces alliées au GNA et l’ANL du Maréchal Haftar, ont fait, au moins 376 morts et 1.822 blessés, selon l’ OMS. Plus de 40.000 personnes ont également fui les combats, selon l’ONU.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.