A quelques jours du scrutin présidentiel, les quatre candidats de l’opposition viennent de créer le «pôle des 4» qui a pour effet de sécuriser l’élection présidentielle du 24 février.  Ce cadre qui regroupe les adversaires du candidat Macky a pour objectif principal de faire en sorte que les bureaux de vote, les achats de conscience et les menaces de toutes sortes ne puissent pas entacher lé déroulement du scrutin. Mamadou Diop Decroix a en charge de piloter cette plateforme.

En osmose avec la Pose (plateforme opérationnelle pour la sécurisation des élections) mis sur pied par Me  Mame Adama Guèye, candidat malheureux à la présidentielle ; le « pôle 4 » vient en appoint à cette nouvelle plateforme cette fois-ci portée sur les fonds baptismaux par les quatre candidats à la présidentielle. Il s’agit d’Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Issa Sall et Me Madické Niang. Ce cadre a pour mission principale de mettre en branle en amont comme en aval, une sécurisation optimale du déroulent de l’échéance majeure le jour J. En effet à travers cette plateforme coordonnée par Mamadou Diop Decroix, les postulants à la présidentielle comptent utiliser tous les moyens possibles pour sécuriser le scrutin présidentiel. A l’évidence, l’absence de consensus sur le processus électoral, le vote controversé du parrainage, les suspicions tributaires du fichier électoral, la rétention des cartes d’électeur, et la mauvaise organisation des législatives dernières sont autant d’avatars qui poussent aujourd’hui les quatre candidats  de l’opposition à mettre sur pied le pôle des 4 .Et ce, à 72 heures du scrutin présidentiel.