HomeA la uneLe temoignage d'Aya Nakamura sur les violences conjugales

Le temoignage d’Aya Nakamura sur les violences conjugales

Aya Nakamura est actuellement la superstar incontestée du showbiz français. La sublime jeune femme de 25 ans ne fait qu’enchaîner les records avec des titres qui sont devenus cultes. Avec son style si particulier, la chanteuse d’origine malienne ne laisse personne indifférent, elle a connu une ascension fulgurante et actuellement, l’interprète de Djadja est l’une des chanteuses françaises les plus influentes et écoutées en Europe. Malgré son succès, Aya Nakamura a connu des périodes assez difficiles dans sa vie notamment privée. Elle a été en couple avec le chanteur Niska et il faut dire que cette relation n’a pas été un long fleuve tranquille.

Garder le silence, une erreur

La jeune femme a connu la période des violences conjugales avec tout son corollaire de négativité. Pour cette année 2020, les violences conjugales ont explosé en France et de nombreuses femmes ont subi de terribles traumatismes sous les coups de leur conjoint. Malheureusement, d’autres femmes ont trouvé la mort. Le 18 décembre dernier, Aya Nakamura était l’invitée spéciale d’une émission animée par la journaliste Léa Salamé.

Au courts de l’émission, l’artiste musicienne est revenu sur cette période de cohabitation difficile avec son conjoint. Comme c’est le cas la plupart du temps dans ce genre de situation, Aya Nakamura a avoué avoir gardé le silence longtemps. « Je me dis, si ça arrivait à une de mes proches je serais révoltée, donc pourquoi pas pour moi-même ? » a laissé entendre la jeune chanteuse.

Alors que sa relation battait de l’aile, la jeune femme avait publié à l’époque une photo sur les réseaux sociaux où elle apparaissait avec un visage en mauvais état à cause du comportement violent de Niska. La photo avait fait le tour du web suscitant une grande indignation.

Durant l’émission, l’interprète de « Comportement » a indiqué qu’elle regrettait de n’avoir pas porté plainte contre son compagnon. « J’aurais pu faire comme tout le monde et raconter ce qu’il s’était clairement passé. Je pense que j’ai été un peu lâche sur ce coup-là » a livré l’artiste qui estime que son témoignage aurait peut être pu faire bouger les lignes.

- Advertisment -

Most Popular