La problématique du racisme dans le secteur du football continue de défrayer la chronique. En effet, à la faveur d’une interview qu’a accordée le joueur ivoirien Yaya Touré à l’agence de Presse Française, il a accusé l’instance mondiale du football. Pour lui, la Fédération Internationale de Football Association (Fifa) accorde très peu d’importance à ce phénomène qui touche les joueurs Noirs. Il estime que la Fifa ne passe pas à l’action et fait plus de théorie que de pratique.

« Je suis inquiet… »

« Les gens de la FIFA s’en fichent de toute façon, ils en parlent mais ça continue. Je n’ai pas envie de dire que je ne suis pas inquiet. Je suis inquiet. Ça me met en rogne» a notamment indiqué l’ancien joueur de Manchester City. « Ils parlent tout le temps, bla-bla-bla, et puis qu’est-ce qui se passe ensuite ? Rien ne change » a ajouté le joueur de 36 ans pour s’insurger contre le traitement qui a été réservé aux Anglais lors d’un match qui se disputait en Bulgarie. Ces joueurs ont essuyé des cris de singes de la part d’une partie du public venue suivre la rencontre.

« Les joueurs doivent prendre des mesures fermes… »

Le match qui s’inscrivait dans le cadre du qualificatif pour l’Euro 2020 avait été interrompu à plusieurs reprises. Face à cette situation, l’international ivoirien qui a rejoint depuis quelques mois la Chine fait remarquer que les joueurs auraient dû prendre eux-mêmes leurs destins en main.

« Les joueurs doivent prendre le problème au sérieux, ils doivent prendre des mesures fermes, sinon ils vont continuer. Ils doivent faire en sorte que les joueurs quittent le terrain. » avait-il conseillé dans son interview pour déplorer l’option qu’avaient faite les joueurs du Three Lions de poursuivre la rencontre jusqu’à la fin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.