colonel abdourahime kébé arrêté

Ouf de soulagement pour le colonel Abdourahmane Kébé. Ce dernier a été libéré hier. Le Secrétaire national chargé de la Défense du parti Rewmi a été cependant placé sous contrôle judiciaire. Libération, dans sa parution, est revenu sur les minutes de son face à face avec les enquêteurs de la Section de Recherches.

Le colonel Kébé n’a pas appelé a une révolte de la population dans sont post sur Facebook.« Il faut le prendre au sens littéraire du terme. À ce titre, la riposte populaire peut-être perçue comme un appel à une réaction démocratique énergique pour que les votants se mobilisent massivement en faisant de leurs cartes d’électeur une arme. Au lieu de parler de fusil ou d’actes de violence, il s’agit du bon usage de la carte d’électeur » précise l’ancien homme de tenu les enquêteurs de la brigade de recherche.