Le débat sur l’interdiction des produits pour la dépigmentation « Xeesal » a fait rage ces derniers jours. Interpellé par les médecins dermatologues et autres associations qui dénoncent les ravages du « Xeesal », le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a pris une mesure radicale.

Selon les quotidiens L’As et Vox Populi, le gendarme audiovisuel a formellement interdit la publicité des produits de dépigmentation par les télévisions et les radios. Les services de Babacar Diagne indiquent que la diffusion de telles publicités est interdite par le code de la presse en son article 112.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.