Le challenge de la main posée sur le livre saint de l’Islam continue bel et bien après que le frère de Macky Sall, Aliou Sall l’aie « initié ». C’est au tour des gambiens d’innocenter leur ancien président de la république dans l’affaire de « viol » tel que relaté par Toufah. Sur les réseaux sociaux, les images de gambiens circulent avec la main posée sur le Coran. Pour éclairer la lanterne des populations dans cette affaire, ils invitent la « victime de Jammeh » à se purifier et à jurer aux yeux du monde entier.

Regardez

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.